Unité, Solidarité, Ecologie
Actus  
  Page d'accueil
  AU SEIN DE L USD
  Réflexions
  Nos luttes
  => Contre les centres de rétention
  => Non aux expulsions, oui aux régularisations
  Carrefour Anticapitaliste
  Front de l'écologie radicale

Union Sociale Démocratique




Nos luttes

Dimanche 11 mars 2012, à partir de 13h30
réagissons ensemble pour sortir du nucléaire !

Un an jour pour jour après Fukushima
formons une grande chaîne humaine d’Avignon à Lyon
dans la région la plus nucléarisée d’Europe

Sortir du nucléaire, c’est possible !

LISEZ ET DIFFUSEZ L’APPEL NATIONAL

C’est en étant nombreux que nous sommes forts : ensemble, nous pouvons faire de cet évènement la plus grande chaîne humaine jamais organisée en France.

Unité - Solidarité - Ecologie est signataire de l'appel national.


23 juillet 2011

Ni ici ni ailleurs ! Contre toutes les nuisances industrielles

Lu sur Rebellyon :

À Notre-Dame-des-Landes, entre Nantes et Saint-Nazaire, ça fait déjà 40 ans que des gens résis­tent au projet d’aéro­port du Grand Ouest. Prochain rendez-vous le 27 juillet pour occu­per l’aéro­port exis­tant de Nantes-Atlantique, en sou­tien aux occu­pant-e-s menacé-e-s d’expul­sion.

De l’autre coté des Alpes, dans le val de Susa, c’est contre la ligne fer­ro­viaire à grande vitesse Lyon-Turin - « le TAV »- que les habi­tant-e-s résis­tent depuis 15 ans. Après une mani­fes­ta­tion de plus de 50 000 per­son­nes le 3 juillet, un cam­pe­ment est orga­nisé jusqu’au 30 juillet à Chiomonte.

Pour se réap­pro­prier les terres agri­co­les et les savoir-faire qui per­met­tent notre auto­no­mie, les ren­contres du réseau « Reclaim the fields » se tien­dront à Rosia Montana, vil­­lage de Roumanie menacé par un projet d’extrac­­tion auri­­fère, du 21 au 30 sep­tem­bre 2011.

Dans bien d’autres endroits encore, des per­son­nes résis­tent à ces pro­jets indus­triels et défen­dent leurs moyens d’exis­tence, au pays basque contre la ligne à grand vitesse, au Chili ou au Brésil contre des bar­ra­ges, ici contre le gaz de schiste.

Les amé­na­geurs du ter­ri­toire et autre béton­neurs ne man­que­ront pas de nous dire que ce ne sont que des reven­di­ca­tions « Nimby » -not in my backyard (« pas dans mon jardin »)- égoïstes et par­ti­cu­la­ris­tes. Il s’agit au contraire d’affir­mer que « quand on ne veut de nui­san­ces nulle part il faut bien com­men­cer à les refu­ser exem­plai­re­ment là où on est » [1] .

Les refu­ser en redon­nant à ces lieux leur poten­tiel de vie col­lec­tive.

Notes :

[1] Adresse à tous ceux qui ne veulent pas gérer les nuisances mais les supprimer, Encyclopédie des Nuisances, juin 1990.
----------------------------------------------

JPEG - 457.9 ko
----------------------------------------------

26 février 2011

Rassemblement anti-LOPPSI 2 dimanche 20 mars à partir de 10h à Lyon place des Terreaux

Communiqué de l'Union Sociale Démocratique du Rhône


 Parce qu’ici ou ailleurs nous ne nous lais­se­rons pas faire !!

 Nous ne nous incli­ne­rons pas devant cet État sécu­ri­taire qui nous impose des lois qui por­tent atteinte à notre liberté et à notre dignité et que nous ne les accep­tons pas !!

Parce que la lutte ne s’arrê­tera pas là et que nous aban­don­ne­rons pas notre liberté à ces poli­ti­ciens qui cher­chent à contrô­ler nos vies !

Venez nom­breux diman­che 20 mars à partir de 10h à Lyon place des Terreaux pour un ras­sem­ble­ment anti-LOPPSI 2, nous appe­lons à l’établissement d’un cam­pe­ment.

La liberté ne se négocie pas, elle se prend !

----------------------------------------------
14/03/2010
Lyon: Attaque fasciste au Grand Lyeu

Le Squat le Grand Lyeu (Lyon 8ème) a été attaqué dans la nuit de vendredi à samedi. Sur les coups de 2h du matin des fafs ont attaqué la façade du squat et ont notamment lancé un cocktail molotov qui n’a heureusement pas fait de victime.

Dans le contexte actuel de recrudescence des attaques fascistes (contre le rassemblement à la préfecture ou contre des militants de la CNT) la mobilisation antifasciste et solidaire est plus que jamais nécessaire.
http://rebellyon.info/A-Lyon-les-fachos-protegent-Eric.html
http://rebellyon.info/Agression-fasciste-de-trois.html

Pas de fascistes dans les quartiers,
pas de quartier pour les fascistes !
No Pasaran !

----------------------------------------------

Collectif contre le fichage génétique

Ce site est un outil d’information et de mise en réseau autour du refus du fichage ADN. Il est administré par des personnes qui refusent de se soumettre au prélèvement génétique et par d’autres prêtent à soutenir ce refus. Vous y trouverez quelques indications sur le processus juridique engagé et les démarches à faire après avoir refusé. Les articles de lois sont reproduis ici. Des brochures d’informations plus complètes sont téléchargeables. La liste des contacts locaux peut vous aider à rencontrer des personnes motivées près de chez vous pour s’organiser autour du refus de prélèvement.

Nous vous invitons à signer les pétitions de soutien aux personnes passant en procès, où à nous envoyer la votre. Vous pouvez également signer la pétition demandant l’abrogation du FNAEG, fichier regroupant toutes les empreintes ADN de France. Si vous avez déjà donné votre ADN mais que vous souhaitez être retiré-e du fichier, vous pouvez participer à la campagne nationale de désinscription.

Enfin, par ce que refuser le fichage génétique s’inscrit pour nous dans un refus plus large de la gestion policière de la société par l’état, voici quelques liens proposant de l’information sur le développement des logiques et des outils de traçabilité.
Refus ADN

----------------------------------------------

L’USTKE subit une très forte répression : pétition de soutien

Le 17 janvier dernier, une manifestation de soutien aux grévistes a été violemment réprimée par les forces de l’ordre : des dizaines de blessés côté manifestants, 50 arrestations, 14 syndicalistes emprisonnés pendant 5 semaines, les dirigeants du syndicat traqués par le GIGN et placés en garde-à-vue...

Un procès est en cours. Le jugement aura lieu à Nouméa les 25 et 31 mars : une cinquantaine de syndicalistes risquent des peines de prison et des amendes.

En solidarité avec les syndicalistes de Nouvelle-Calédonie, nous dénonçons la répression anti-syndicale et exigeons l’arrêt des poursuites judiciaires.

Solidarité Kanaky

PETITION DE SOUTIEN EN LIGNE sur http://solidaritekanaky.org/spip.ph...

----------------------------------------------

Bye Bye démocratie Française !

Le 4 février 2008 restera un jour de deuil pour la France, elle vient d'enterrer la démocratie en bafouant la volonté du peuple, souverain dans une démocratie. Les français avaient rejeté à 55% la constitution européenne, les députés et sénateurs nous l'ont imposée. Mais ne nous y trompons pas, le Parti Socialiste, les Verts et le PRG ont activement participé à ce coup d'état sarkozyste.

Puisque l'opposition parlementaire n'existe plus, puisque la démocratie n'est plus respectée, Unité, Solidarité, Ecologie appelle a s'opposer par tous les moyens possibles au gouvernement qui n'a plus aucune légitimité démocratique.

----------------------------------------------

Tous contre Base éleves !

Unité, Solidarité, Ecologie, mouvement politique écologiste, solidaire, anti-capitaliste et altermondialiste, signe la pétition contre le fichier Base éleve, fruit des politiques sécuritaires de controle des citoyens.

Vous aussi, signez cette pétition !

http://petition.bigbrotherawards.eu.org/Signez-la-petition-pour-le-retrait-de-Base-eleves#sp1



-

Ni ici ni ailleurs ! Contre toutes les nuisances industrielles  
  À Notre-Dame-des-Landes, entre Nantes et Saint-Nazaire, ça fait déjà 40 ans que des gens résis­tent au projet d’aéro­port du Grand Ouest. Prochain rendez-vous le 27 juillet pour occu­per l’aéro­port exis­tant de Nantes-Atlantique, en sou­tien aux occu­pant-e-s menacé-e-s d’expul­sion.

De l’autre coté des Alpes, dans le val de Susa, c’est contre la ligne fer­ro­viaire à grande vitesse Lyon-Turin - « le TAV »- que les habi­tant-e-s résis­tent depuis 15 ans. Après une mani­fes­ta­tion de plus de 50 000 per­son­nes le 3 juillet, un cam­pe­ment est orga­nisé jusqu’au 30 juillet à Chiomonte.

Pour se réap­pro­prier les terres agri­co­les et les savoir-faire qui per­met­tent notre auto­no­mie, les ren­contres du réseau « Reclaim the fields » se tien­dront à Rosia Montana, vil­­lage de Roumanie menacé par un projet d’extrac­­tion auri­­fère, du 21 au 30 sep­tem­bre 2011.

Dans bien d’autres endroits encore, des per­son­nes résis­tent à ces pro­jets indus­triels et défen­dent leurs moyens d’exis­tence, au pays basque contre la ligne à grand vitesse, au Chili ou au Brésil contre des bar­ra­ges, ici contre le gaz de schiste.

Les amé­na­geurs du ter­ri­toire et autre béton­neurs ne man­que­ront pas de nous dire que ce ne sont que des reven­di­ca­tions « Nimby » -not in my backyard (« pas dans mon jardin »)- égoïstes et par­ti­cu­la­ris­tes. Il s’agit au contraire d’affir­mer que « quand on ne veut de nui­san­ces nulle part il faut bien com­men­cer à les refu­ser exem­plai­re­ment là où on est » [1] .



Notes : [1] Adresse à tous ceux qui ne veulent pas gérer les nuisances mais les supprimer, Encyclopédie des Nuisances, juin 1990.
 
Bouton "J'aime" de Facebook  
   
Publicité  
   
DON'T NUKE THE CLIMATE !  
 
Lors du sommet de Copenhague, en décembre prochain, les gouvernements du monde entier se devront d’aboutir à un accord pour obtenir des objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ils devront également prévoir une enveloppe financière conséquente pour financer à la fois la lutte contre le changement climatique et l’adaptation à ses conséquences irrémédiables.

Jusqu’ici, le nucléaire avait été - à juste titre - écarté des mécanismes de lutte contre le changement climatique. Cependant, beaucoup d’indices laissent penser que le lobby cherche maintenant à peser sur les négociateurs pour faire étiqueter le nucléaire parmi les énergies propres et bénéficier de nouveaux financements. Nos dirigeants se laisseront-ils persuader de financer le risque et de détourner des sommes considérables des vraies solutions ?

C’est dans ce cadre que le réseau Unité, Solidarité, Ecologie apporte son soutien à la future campagne internationale "Don’t nuke the climate" coordonnée par le Réseau "Sortir du nucléaire".



 
Depuis sa création, 29724 visiteurs sont venus sur ce site.
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=